[KayesBaMusic ne l’a pas oublié ] #KyesBaque rend hommage à Feue BAKO DAGNON une des grandes voix de la musique malienne «Patrimoine vivant» «bibliothèque vivante» «secret le mieux gardé de la musique malienne».

0
490

Originaire d’une famille de griots dans le cercle de Kita, c’est tout naturellement que son talent lui vient. Ses premières armes dans la musique, elle les fera dans les années 70 au sein des Biennales de la jeunesse initiées par Modibo Keïta. Cette expérience lui permettra  d’imposer une chanson devenue historique «Yiri Kolo» et d’acquérir une grande connaissance de la culture mandingue.  Dans la même lancée, son passage par  l’Ensemble instrumental du Mali durant une dizaine d’années fera accroître son savoir des fables chantées à la manière traditionnelle.

Dans sa discographie, on dénombre 5 albums au niveau local qui la feront connaitre du grand public malien. Au niveau international, ce n’est qu’à partir de 2001, après 40 ans de carrière que sa voix résonnera hors de ses frontières natales sur l’Electro Bamako de Marc Minelli et en 2004 avec le collectif de griots éponyme de l’album Mandekalu.  En 2007, l’album Titati sort sur le marché international et reçoit de très bonnes critiques.

Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici