Musique : Kass Cool Boys, le groupe légendaire et 1er du rap à Kayes

0
950

Formé entre 1996 et 1997, le premier groupe de rap Kayesien ‘’Kass Cool Boys’’, s’était révélé au public de Kayes et au monde de la musique malienne, comme étant une nouvelle génération consciente de jeunes par la teneur de ses textes. Chérif djan, Salif Sissoko dit n’daguafara, bob Diaouné dit le vrai, Aboudrahamane Traoré dit Dra et Cheick Diombana dit le Roi et Aliou Beka Kouyaté dit Tomy étaient les membres de ce mythique groupe qui a fait rêver entre 1996 et 2004 les kayesiens.

Kass Cool Boys qui signifie « les enfants cool de Kayes Khasso » remporta son 1er trophée en faveur d’un concours de danse, chant, baleine etc., organisé à l’époque par, l’alliance Franco-Malienne ex amical qui était dirigée par Thiam à l’arrivée d’une dizaine de filles françaises dans la capitale des rails, pour renforcer les liens culturels entre la commune d’Evry en France et celle de Kayes en jumelage. Premier groupe à avoir ouvert la voie aux autres artistes, une sorte de rivalité naquit entre Kass Cool et Crazy B qui voit son autorité défiée par Elvis, Kosky et David qui forment Crazy B, un groupe  qui a résisté à plusieurs tentatives de déstabilisation. Cette rivalité considérée comme une erreur de jeunesse, sera très vite comprise par les deux groupes qui enterrent leur hache de guerre. Après leur réussite au Diplôme d’Etudes Fondamentales(DEF), Kass Cool Boys  s’installe à Bamako en vue de préparer la sortie d’un album. L’avortement de la sortie de cet album de 06 sons qui a tourné au fiasco après le départ en France de l’arrangeur qui est parti avec l’œuvre musicale , décourage le groupe qui voit sa carrière artistique compromise. L’amour de la musique dans le sang, deux membres du groupe s’inscrivent à  l’Institut National des Arts (INA) pour poursuivre leur rêve, différent du rap. De la musique à l’INA, (nom) est admis, au concours de la fonction publique puis sort comme professeur de musique et est affecté au Lycée public de Djéné. Bob Diaouné lui s’est installé en France ainsi que Chérif djan champion du Mali saut en longueur et marié à une américaine. Quant à Aliou Beka Kouyaté dit tomy, il a entamé une nouvelle carrière avec sa femme.

Tous mariés et  pères de famille, les membres de Kass Cool Boys se sont convertis dans divers domaines, mais restent toujours des artistes de talents qui ont inscrit leurs noms dans les annales de la musique moderne de Kayes et revendiquent le statut  de précurseur du rap kayesien avec la bénédiction de Djibril Bakayoko dit James Koffi, le faiseur des rappeurs de kayes.

Rédaction KayesBaMusic

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici