Black Ismo à Kayesbamusic ‘la musique est dans mes veines’’.

0
755

Dénicher les nouveaux talents d’origine kayesienne et promouvoir leurs savoir-faire est notre préoccupation.
Faire de la bonne musique, avec des lyrics soutenus, est ce que c’est faire de mieux, l’étoile montante du rap malien, l’artiste chanteur Black Ismo, de son vrai nom Ismael Diawara, aussi passionné du style reggeaphyle. Ce jeune artiste rappeur malien, est né au Congo plus précisément, à pointe Noire.
Piqué par le virus de la musique, Black Ismo est très vite séduit dès son bas âge, par le rap à travers, les morceaux Hip-Hop Old School que ses grands frères, écoutaient en sa compagnie. Attiré par le style du rap auprès de ses aînés, Black Ismo va nourrir un grand amour pour ce genre musical au point de devenir, un artiste rappeur. Malgré la tempête de maux qu’il croise dans la réalisation de ses projets de rap dont le manque de moyens financiers pour assurer la promotion de ses ouvres musicales et d’autres obstacles, le natif de pointe Noire persévère et finira par sortir une première mix-tape en 2012, dénommée « Ghetto Soldier ».
Cette mix-tape marquera le début et l’envole de la carrière de Black Ismo qui l’emmène hors des frontières pour collaborer avec l’artiste camerounais Kalyre. Au fil du temps, Ismael Diawara dit Black Ismo se crée un public et s’impose par ses prestations et collaborations avec d’autres artistes rappeurs maliens. Ambitieux et décidé à réaliser ses rêves, Black Ismo s’éloigne des clashs violents entre artistes du mouvement de 2012 à 2014. Amoureux de la musique, il poursuit ses combats et des recherches sur la musique en générale et tous les genres musicaux. À l’issue de ses recherches, il endosse le costume du reggae dance hall.
« La musique est dans mes veines, aujourd’hui Dieu merci grâce à elle, chaque jour, je fais de nouvelles découvertes et j’apprends de nouveaux styles. Au début, j’ai commencé avec le rap, mais présentement, j’ai pris goût à la musique reggae dance hall que je pratique sans retenue. Je prévois de faire une mix-tape avec des collaborations internationales au niveau du reggae », a confié Black Ismo à Kayesbamusic.
Concentré sur sa carrière musicale, Black Ismo a enfin mis sur le marché en cette année 2019, son premier album intitulé « TRIBAL » dans lequel il a collaboré avec Digalo, Nigga Fama, Kems Kanté, STP Guantanamo et d’autres artistes.
Debout dans sa marche vers son plus grand projet, Black Ismo le Ghetto Soldier reste ambitieux et convaincu de son choix. Il définit la réussite comme’’ une conception de l’effort consentit’’ dans ses activités et reste vouer à sa cause.
Le temps du repos est loin dit –il, car « après un album composé de titres bien inspirés », il prévoit une nouvelle mix-tape d’ici la fin de l’année 2019 si tout se passe comme prévu pour le bonheur de ses fans et mélomanes de la musique.
Fama Mademba Sacko Rédacteur KayesBaMusic

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici