L’un des icônes du Rap Malien TAL B fait un mea-culpa sur la création de Génération Rap & Respect(GRR) et parle de ce moment comme plus qu’important de sa vie !

0
1442

« Aveu, ou mea-culpa ?», en tout cas tout laisse à croire que l’artiste chanteur Youssou Traoré alias TAL B halala a un remords en faisant son mea-culpa sur sa page officielle facebook.
Plongeant dans son passé, le représentant du Mali lors du festival StarAfrica dont il a fini 2eme revient sur ses tous premiers pas dans le Rap Malien et c’est par le canal du réseau social facebook le plus populaire au Mali que le natif de Mopti qui a vu le jour un 15 décembre 1987 a choisi pour poster une photo de lui et certains membres de la GRR (Générations Rap & Respect) un groupe qu’il a créé.
« Beaucoup de personnes voient cette photo comme un petit souvenir, mais moi j’y vois toute l’histoire d’un moment plus qu’important de ma vie. »relate l’artiste dans sa publication sur sa page.
De quoi parle l’artiste ?
Sur la photo postée, on voit des icônes du Rap Malien comme Iba One, Sidiki Diabaté et d’autres qui font aujourd’hui la fierté du Rap Malien et vendent l’image du Mali et adulés en dehors de nos frontières.
Si TAL B se maintient encore dans la sphère du Rap Malien à travers ses chants, le père fondateur du GRR annonce n’avoir aucun regret « je ne regrette rien par ce que la GRR n’était pas qu’un simple collectif de Rap, c’était une famille avec un état d’esprit positif, une cohésion, un tout.», mais souligne que ‘’même après le collectif, chacun des membres est resté meilleur dans un domaine qu’il s’est donné le cœur d’entreprendre comme :
Ben Aflow meilleure beatmaeker Malien,
Sidiki Diabaté meilleur artiste Malien,
Iba One 1er rappeur à faire le 26 Mars, et Ox B meilleur rappeur de sa génération’’.
La star de Mopti se souvient aussi du jour ou la GRR a été créée,
‘’Sans argent ni rien, j’ai réussi à réunir des rappeurs ensuite devenus des frères, on était plus qu’une famille..’’ et poursuit en ces termes « des sessions de Freestyle de rue, des petites soirées… quelques années plus tard nous voilà, le groupe le plus puissant de l’histoire du Rap Malien et premier groupe Underground à faire le plein du palais de la culture, le stade Modibo Keita, le tour du Mali, à être reçu par le président de la république puis à passer sur Trace Tv etc… ».
Le créateur de la GRR ayant sorti son premier album de Rap en 2009 et le plus vendu au Mali après le groupe Tata Pound selon wikipédia affirme par ailleurs que ce groupe a fait «chanter et danser tous les Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur en inspirant toute une génération de Hip-hop, et plus encore… ».

pour l’artiste s’il a créé tout seul le GRR, sans certaines personnes comme Jules Caesar , Fahci26 , Bechir , Van Niambélé , kissima, Cheick B , Bbdoul , Warren G , Abou Guitey, Ismael Ballody, Abba G21 , Diop G21, Fansé 88 , Dieudonné, Mass Traoré, Z Zouroukou, Awa Niang , Bouba Maliba , Esha , Mali vie , Ben Niangadou , Kappa flow , Abou flow , Fousco , Andy , Fab , The king , nos juniors ( GRR J ) nos familles respectives et tous ceux que j’ai pas cité , surtout les Fans vous êtes la base, tout ça ne serait pas possible conclu TAL B avec comme slogan « GRR un jour , GRR pour la vie ! ».
Rédaction : KayesBamusic
Source : page officielle facebook de TAL B

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici