Kayes-culture : L’Association culturelle Duba Danse entant prôner la cohésion sociale, l’entente et l’unité des communautés par la culture et la danse traditionnelle

0
611

C’est le vendredi 7 septembre 2018 que l‘association culturelle Duba  Danse ou grande famille créée en juin 2018 par des jeune artistes kayesiens vivants à Bamako et Kayes dont l’objectif est de  promouvoir les danses traditionnelles khassoké , sarakolé, bambara  etc , puis la danse villageoise Kayesienne mais  aussi la Danse moderne avait choisi pour organiser une soirée culturelle au carrefour des jeunes de Kayes.

Cette soirée culturelle avait réuni un public impressionnant fasciné par le talent artistique de ces jeunes créateurs pétris d’un savoir faire hors de l’ordinaire.

Lors de cette soirée culturelle réussie par les organisateurs et ses partenaires, il s’agissait pour ces jeunes artistes kayesiens de sensibiliser les populations à travers la comédie musicale (danse, chant etc..) en mettant un accent particulier sur l’importance de l’entente, la paix, la cohésion sociale qui sont des facteurs du vivre ensemble d’une part et d’autre part attirer l’attention des uns et des autres sur la misère, la pauvreté qui constituent l’une des principales cause d’immigration clandestine de nos jour vers l’Europe.

Les participants à la dite soirée culturelle se disent « satisfaits d’avoir vécu une soirée exceptionnelle de la culture Kayesienne » en retrouvant des parts de danse propres à Kayes.

Après le carrefour des jeunes, c’était autour du village SOS  de Khouloum d’accueillir ces artistes locaux pour égayer les pensionnaires dudit centre d’accueil des enfants en leur apporter le sourire.

Lors de cette étape, les autorités communales de la commune de Khouloum ont témoigné toute leur gratitude aux initiateurs en les assurant « d’êtretoujours disponible pour de telles initiatives qui épanouissent  les enfants du village SOS.».

L’Association culturelle Duba Danse projette de mener d’autres activités pour mieux véhiculer ses messages au plus grand bonheur des populations de Kayes en particulier et du Mali en général en apportant sa pierre d’édifice pour la cohésion sociale des communautés dans un Mali de paix et d’unité par la culture.

La rédaction

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici